DEMARCHE ARTISTIQUE

DEMARCHE ARTISTIQUE

 

Intention

Plasticien martiniquais, Habdaphaï s’est toujours intéressé à la transculturalité propre aux poussières d’îles caribéennes. Ce formidable creuset de races, langues, religions, a forgé des peuples multiculturels dont le langage véritable est encore en construction, car les parties désaxées de ce tout n’ont pas fini de s’ajuster et l’être syncrétique est toujours en gestation.

Cette gestation est l’objet de sa réflexion. Tantôt sur la forme de réminiscences, tantôt sur la forme d’un d’état des lieux- inventaire d’une perception forcément fragmentaire de la réalité. Dans cet espace fragmenté il cherche à confronter les strates successives et concomitantes de cultures diverses, irrémédiablement imbriquées et pourtant antagoniques, ignoreuses les unes des autres.

Le syncrétisme pictural

Son processus de création part toujours de cette fusion qui se perpétue dans le temps et dans l’espace, et où l’origine, le passage, le présent et l’avenir ne cessent de se mélanger. C’est cela le syncrétisme pictural, qui se traduit chez Habdaphaï par une pratique fortement liée à la matière, dans laquelle sur des fonds abstraits il trace de façon quasi obsessionnelle des signes qu’il a inventés/découverts le long des années. Il s’est constitué ainsi une sorte d’alphabet qui lui permet d’interroger la fusion renouvelée des forces ancestrales et présentes dans la formation de l’homme et de ses doubles, dans le monde qui est le sien.

 

Cheminements

Depuis le début des années 80, Habdaphaï travaille sur tous supports (toile, papier, carton, tissu, métal…), avec de nombreux media (peinture, pigments, encres, colle, enduits, argile….) et avec toute sorte de techniques diverses.

Il affectionne la gravure, la sculpture, la découpe, sur papier ou sur métal. Ancien danseur, il peint souvent par terre en tournant autour de ses toiles, ce qui lui importe c’est le geste.

De la danse il a gardé aussi le gout du contact avec le public, d’où le travail fréquent en installation et la pratique de la performance, qui l’a amené naturellement à la vidéo et aux recherches sur les photomontages, les logiciels et possibilités offertes par le numérique. La relation créateur/spectateur co-créateur nécessaire à la performance, est une piste qui guide ses recherches quel que soit le domaine de production considéré.

 

 

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les Créations Y'SA |
Artcat |
Galerie Les Souliers Rouges |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mes dessins artistiques
| Chevreuille2000
| GL-Art